La Journée internationale des femmes placée sous le thème de l’innovation

Mar 8, 2019

Chaque année, la Journée internationale des femmes (JIF) donne l’occasion d’évaluer les progrès réalisés par les femmes et les obstacles réels à l’égalité dans notre société. En 2019, le thème de la JIF sera #Innoverpourchanger.  Ce thème vise à mettre l’accent sur l’innovation et le changement qui peuvent renforcer le pouvoir d’action des femmes et des filles.  Cela s’applique également aux métiers spécialisés, puisque la technologie change non seulement notre industrie, mais aussi la nature de notre travail.  Aujourd’hui encore, les femmes n’occupent que quatre pour cent des emplois dans les métiers spécialisés.  Compte tenu du départ à la retraite d’environ 250 000 travailleurs spécialisés au cours des douze prochaines années, il devient important d’attirer et de retenir les femmes au sein de notre industrie.

Je peux m’inspirer de mon expérience pour prouver que certaines carrières possibles pour les femmes ne sont pas les carrières les plus traditionnelles.  Avec les cultures et les comportements qui changent et les entreprises qui recherchent de plus en plus la diversité des genres, les femmes qui cherchent à s’intégrer dans des carrières non traditionnelles, comme les métiers spécialisés, auront plus d’opportunités que jamais.  Je suis très fière des travailleuses de métiers spécialisés au sein des Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC), non seulement en raison du travail qu’elles effectuent, mais aussi pour le courage dont elles ont fait preuve pour s’engager en des territoires nouveaux et défier les stéréotypes de genre, tout en contribuant à créer un avenir durable pour notre industrie.  En raison du travail réalisé par des travailleurs et travailleurs de métiers spécialisés qui encadrent, encouragent et soutiennent les femmes, nous réussirons à attirer de plus en plus de jeunes femmes vers notre industrie, renforçant ainsi les capacités de la prochaine génération de travailleuses et de travailleurs spécialisés qui joueront un rôle essentiel à la construction et à l’entretien du Canada.

Au cours dix prochaines années, le gouvernement du Canada prévoit investir 186  milliards de dollars dans la construction d’infrastructures. Ce montant n’inclut pas les milliards de dollars supplémentaires en investissement que les provinces et les territoires dépenseront pour la construction de nouvelles écoles, d’hôpitaux, d’aéroports, de routes et de ponts.  Si le Canada désire que ces infrastructures soient construites,  il faudra prêter attention au  perfectionnement de la main-d’œuvre et les SMCC y contribuent largement.  Le mois dernier, avec l’appui du gouvernement du Canada, nous avons annoncé l’ouverture de trois bureaux provinciaux pour la promotion de femmes apprenties (Office to Advance Women Apprentices(OAWA) au Manitoba, en Saskatchewan et en Nouvelle-Écosse.  S’appuyant sur la réussite de ce programme à Terre-Neuve et au Labrador, où les femmes représentent environ 13 pour cent des effectifs dans les métiers spécialisés, ces nouveaux bureaux OAWA offriront aux femmes, qui sont à la recherche d’emploi, ou déjà employées dans les métiers spécialisés de la construction, du soutien continu et des services, notamment des services liés à la carrière et à l’emploi,  et des possibilités de réseautage.  Le programme mettra sur pied et tiendra à jour une base de données,  essentielle pour bien suivre les services fournis et le nombre d’apprenties et renforcer les taux d’achèvement d’apprentissages grâce à du soutien et à une supervision diligente.

Nous savons que les femmes font face à des obstacles dans de nombreuses industries.  Le manque d’opportunités égales n’est pas unique aux métiers de la construction,  même si dans certains cas, elle est plus visible. Dans toutes les industries, les femmes qui soutiennent et supervisent d’autres femmes font beaucoup pour surmonter certains de ces défis.  Il est essentiel de créer un espace où les femmes peuvent faire du réseautage, encadrer, soutenir et développer leurs compétences en leadership.  Ce sont ces buts que vise le programme des SMCC, Bâtir ensemble, les femmes dans les métiers de la construction.    Avec ses sept chapitres provinciaux, le programme Bâtir ensemblecontinue à encourager les travailleuses de métiers spécialisés et d’autres femmes à défendre les valeurs d’équité, de diversité et d’inclusion.

En cette Journée internationale des femmes, il est important de saluer aussi les hommes défenseurs de l’inclusion des genres.  Ils ont compris que cela impliquait la participation égale des hommes et des femmes pour l’avancement des femmes dans des postes de direction.  Nous saluons ceux et celles qui ont investi des efforts importants pour donner de la visibilité aux femmes en assurant de l’encadrement et de la formation et qui aident à établir des règles de jeu équitables pour tous.  Ce sont des champions officieux qui croient réellement à l’équité, à l’égalité des genres et au développement des talents au sein de leurs organisations et qui utilisent leurs compétences pour changer la culture du travail.  Les femmes en prennent note et l’apprécient.  Nous vous remercions vous tous qui avez encouragé nos membres féminins à briguer des postes lors d’élections de leur syndical local, à diriger le développement des affaires, à présider des comités, à siéger aux tables de négociation, à devenir déléguées syndicales, contremaîtres ou représentantes internationales.  Vous êtes les catalyseurs nécessaires du changement.

Pour continuer à apporter des changements pour les femmes dans les métiers spécialisés, veuillez envisager de vous joindre à nous ou envoyer certains de vos membres à Minneapolis, au Minnesota, pour participer à la  Women Build Nations Conference(WBN)  2019, organisée la North America’s Building Trades Unions(NABTU), du 4 au 6 octobre. L’année dernière, j’ai eu la chance de participer à ma première conférence WBN et j’ai partagé là l’enthousiasme contagieux de plus de 2 300 femmes de métiers spécialisés qui ont parlé de la croissance et de l’avenir de notre industrie.  Cette conférence montre bien que lorsque des femmes aident des femmes, cela crée des effets positifs multiplicateurs et entraîne des changements.

« Nous devons ouvrir les portes et nous assurer qu’elles restent ouvertes afin que d’autres puissent les franchir. La solidarité entre consœurs est puissante. » –  Rosemary Brown, politicienne, militante

En cette Journée internationale des femmes, je ne vous demande qu’une chose :  peu importe votre sexe, ouvrez ces portes ; encouragez et soutenez les femmes qui les franchissent.  Si vous avez le pouvoir de contribuer à étendre leur visibilité et d’élargir leurs expériences et leurs perspectives, faites-le ; vous leur donnerez la possibilité d‘être plus compétitives et de jouer un rôle capital. Le monde et notre industrie ne s’en porteront que mieux.